Roland Salesse

Roland Salesse est Ingénieur Agronome et Docteur ès Sciences, Chargé de mission à la Culture Scientifique

Recruté à l’INRA en 1971, Roland Salesse a travaillé pendant la première partie de sa carrière sur la réponse des gonades aux hormones hypophysaires (LH, FSH) qui président à la gamétogenèse.

Après avoir rejoint le Centre INRA de Jouy-en-Josas, Roland Salesse a créé, au fil des années 1990-2000, l’unité de Neurobiologie de l’Olfaction, qu’il a dirigée ensuite de 2001 à 2009. Cette unité travaille sur les mécanismes de la génération du message olfactif dans la cavité nasale et sur la modulation du message olfactif par l’état physiologique de l’animal, par exemple par l’état de faim ou de satiété. Les principaux résultats montrent que cette modulation s’exerce dès le niveau périphérique, et pas seulement central. Les études sur les récepteurs débouchent sur la conception de nouveaux nez-bioélectronique, associant récepteurs olfactifs biologiques et électronique-informatique de détection. Les applications potentielles vont du diagnostic médical à la surveillance environnementale.

Depuis 2009, Roland Salesse s’est intéressé au champ de la création artistique olfactive. A travers un programme de recherche financé par l’ANR (programme “Kôdô”, qui s’est terminé en mai 2014), il a travaillé sur la création de spectacles de théâtre olfactif, tant du côté des créateurs (comédiens, metteur en scène, parfumeurs) que sur le côté technique (techniques d’odorisation) et sur la réception par le public (enquêtes, interviews). Ces travaux suggèrent des conditions d’acceptabilité des “œuvres parfumées” pour le public. Le colloque final du programme Kôdô, organisé en mai 2014 à La Sorbonne (co-organisateur) a rassemblé un groupe scientifique et artistique autour de l’odorat qui permettra d’ouvrir de nouveaux champs des applications olfactives au croisement des sciences, des arts et de l’industrie.

Il a édité un livre scientifique de référence sur l’odorat (Odorat et Goût, Ed Quae, 2012) et un autre pour le grand public (Faut-il sentir bon pour séduire ?, Ed Quae, 2015).

En effet, Roland Salesse s’est toujours intéressé à la culture scientifique. Il participe à plusieurs entreprises de médiation : l’association S-cube (association de culture scientifique du Plateau de Saclay), la Semaine du Cerveau pour la Société des Neurosciences, et les journées annuelles “CNRS-Jeunes” au Futuroscope.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *