La fabuleuse histoire de l’eau de Cologne

Le Musée International de la Parfumerie (MIP) propose une exposition consacrée à l’eau de Cologne. Traversant les siècles depuis sa création en 1709, l’eau de Cologne fait partie aujourd’hui des incontournables de la parfumerie.

L’exposition

Le Musée international de la parfumerie (Mip) propose une exposition consacrée à l’eau de Cologne, avec le commissariat du parfumeur Jean-Claude Ellena et le soutien de l’Armip. Traversant les siècles depuis sa création en 1709, l’eau de Cologne fait partie aujourd’hui des incontournables de la parfumerie, un véritable exercice de style auquel se livre chaque parfumeur, en y ajoutant sa touche personnelle.

Le livre

« S’il te plaît, écris-moi une Cologne. » C’est ainsi que Jean-Claude Ellena décrivit à sa petite-fille les composants historiques : bergamote, citron, orange, petit grain, mandarine, lavande… l’alliance de ces senteurs est devenue symbole de fraîcheur vivifiante, de propreté purifiante mais aussi de douceur réconfortante pour l’esprit et la peau. Quelle merveilleuse madeleine de Proust !

Sous la direction de Jean-Claude Ellena, le livre La fabuleuse Histoire de de l’eau de Cologne, chez Nez éditions, retrace l’histoire de l’eau de Cologne, de 1709 – date de sa supposée naissance – à aujourd’hui, à travers les légendes qui l’entourent, ses aléas, son évolution au fil des siècles. De Jean Marie Farina à Frédéric Malle, en passant par Roger & Gallet, Hermès, Lubin, Chanel ou encore les populaires Bien-Être ou Mont St Michel, la cologne est à la fois classique et indémodable. Si elle a eu des hauts et des bas, elle n’a cependant pas quitté les étagères des salles de bains, et n’a jamais cessé d’évoluer, de se transformer, de s’inventer, tout en restant fidèle à son héritage. C’est là, peut-être, la raison de son succès.

Parution de l’ouvrage : “Le grand Livre du Parfum”

Rencontre avec Jean-Claude Ellena et Eléonore de Bonneval autour de la parution de l’ouvrage « Le Grand Livre du Parfum » aux éditions Nez / Le Contrepoint.

Contrairement aux idées reçues, on ne naît pas parfumeur, on le devient. Notre société n’éduque pas les enfants à travailler leur mémoire olfactive, elle ne sollicite pas de curiosité particulière à l’égard du monde des odeurs. S’orienter vers les métiers de la parfumerie nécessite alors une forte session de rattrapage ! Mettre des mots sur les odeurs que notre nez nous donne à sentir, savoir les partager ou encore en discerner les nuances ne s’acquiert qu’à l’issue d’un apprentissage long et rigoureux.

Les nouvelles conférences olfactives de Fragonard : Jean-Claude Ellena – L’Écrivain d’odeurs

La Maison Fragonard poursuit son initiative en proposant un nouveau cycle de conférences pour l’année 2017-2018 destiné aux amateurs, passionnés ou curieux qui souhaitent découvrir le monde du parfum autour de thématiques diverses. Affinez votre nez et déployez vos connaissances culturelles !
A l’occasion de la sortie de son nouveau livre L’Écrivain d’odeurs, Jean-Claude Ellena, parfumeur d’Hermès de 2004 à début 2016, revient sur sa carrière de parfumeur et son rapport aux odeurs. En quête de liberté, d’exigence et de mesure, Jean-Claude Ellena n’a jamais cessé de formuler et reformuler cette question centrale : que signifie “être parfumeur” ?
La conférence sera suivie de la signature du livre L’Écrivain d’odeurs, Editions Le Contrepoint (collection Nez littérature),  17 €, qu’il sera possible de se procurer sur place (paiements espèces et carte bleue).

La rentrée littéraire olfactive : Nez#04, Jean-Claude Ellena, les Cent onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir…

La rentrée littéraire sous le signe de l’olfaction et du parfum avec la parution du numéro 4 de Nez, la revue olfactive et de l’ouvrage autobiographique de Jean-Claude Ellena “L’Écrivain d’odeurs”.

Nez et les éditions Le Contrepoint poursuivent leur collaboration, avec la même volonté de créer une marque de référence dans le monde de l’édition, autour des sujets olfaction et parfum.

Après le livre “pratique”, Les Cent onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir, une nouvelle collection voit le jour : Nez littératureNous avons le plaisir et l’honneur d’ouvrir cette collection par un ouvrage autobiographique de Jean-Claude Ellena, L’Écrivain d’odeurs (17€), qui sera disponible le 5 octobre en librairie. Vous pouvez d’ores et déjà le commander sur la boutique Auparfum et le recevoir dès début octobre, sans frais de port.

D’autres paroles de parfumeurs seront à venir, dès mars prochain, pour alimenter cette collection.

Pour continuer, voici bientôt venu, comme tous les six mois, votre rendez-vous traditionnel avec la revue de la culture olfactive, la bien-nommée (enfin nous l’espérons) Nez. Ce quatrième numéro ne réunit pas moins d’une trentaine de rédacteurs, issus de nombreuses spécialités… et pays ! Vous pouvez vous dès aujourd’hui vous le procurer sur la boutique Auparfum et ainsi le recevoir quelques jours avant la sortie officielle en librairie (19 octobre).

Pour finir, vous pouvez toujours trouver dans les bonnes librairies, et sur la boutique Auparfum, Les Cent onze parfums qu’il faut sentir avant de mourir.

130 ans de création résumés en 111 parfums, c’est une nouvelle gageure olfactive que nous avons tenté de réaliser pour vous.. et pour que nos lecteurs parisiens prennent un peu d’avance, nous vous proposons de venir sentir l’ensemble de ces parfums lors d’un événement exceptionnel qui se tiendra du 13 au 17 septembre prochain, dans le cadre des Rives de la Beauté : le Cabinet Royal(e), un pop-up store dédié au parfum à la beauté et à la culture olfactive.

Plus d’informations ici : http://bit.ly/CabinetRoyal_e