Conférence “Diffusion numérique d’odeur, nez électroniques et olfaction” à la Gaité Lyrique – la vidéo

Vous n’aviez pas pu assister à notre conférence “Diffusion numérique d’odeur, nez électroniques et olfaction” à la Gaité Lyrique du 25 mai dernier ? Rassurez-vous, voici la captation vidéo de l’événement !

Vous n’aviez pas pu assister à notre conférence “Diffusion numérique d’odeur, nez électroniques et olfaction” à la Gaité Lyrique du 25 mai dernier ? Rassurez-vous, voici la captation vidéo de l’événement !

 

Ajouter des sensations olfactives au monde numérique, voilà ce à quoi travaillent de nombreux chercheurs qui mettent au point des prototypes capables de produire des signaux olfactifs, d’envoyer des odeurs à distance et de les synchroniser avec des contenus multimédias.

La diffusion d’odeurs dans des lieux publics est de plus en plus courante, que cela soit dans le cadre deproductions culturelles (pièces de théâtre, expositions…) ou d’une technique de marketing sensoriel.

L’idée qui se développe aujourd’hui est celle d’intégrer la diffusion d’odeurs dans nos vies quotidiennes et espaces intimes en associant des odeurs à, et via, nos nouvelles technologies.

Ce qu’on appelle les Digital Scent Technologies désigne ces nouvelles technologies qui perçoivent,transmettent et reçoivent des odeurs via un média numérique.

Mais la modernité s’exprime aussi dans la captation et l’évaluation des odeurs là où le nez biologique ne peut intervenir. Nous nous interrogerons ainsi sur la capacité de la science et des applications industrielles a pallier les “incapacités” du nez humain.

Que faut-il attendre de cette nouvelle voie empruntée par la réalité augmentée, dans le domaine balbutiant de l’olfactif, alors que de nombreuses innovations, notamment dans le domaine de la vision(Casques d’immersion, Google Glass, Cinéma 3D…), font déjà partie ou presque de notre quotidien ?

La technologie saura-t-elle égaler la complexité du monde des odeurs, ou notre sens devra-t-il s’adapter aux limites des ces nouveaux diffuseurs ? Comment allons-nous sentir ?

intervenants :

  • David Suissa, Directeur général et Directeur technique de Scentys (Créateur et expert de la diffusion de parfum dans l’air)
  • Claire Martin, Chercheur en neurosciences à l’Université Paris Diderot
  • Sylvain Morel, directeur commercial d’Alpha Mos (Solutions Analyse sensorielle ; Solutions Chromatographie ; Solutions Mesure d’odeur sur site)

modérateur :

Eléonore de Bonneval – www.uptintheair.fr

Photo reporter indépendante basée à Londres depuis 2006 ; Créatrice de l’exposition “Anosmie : Vivre sans odorat” ; Rédactrice pour Nez (“Le nez électronique”, “La mémoire en sentant”)

AbonNEZ-vous ! mais pas seulement….

Abonnement, les odeurs du numériques à la Gaîté Lyrique, les Smell Talks de Nez sur le salon Alternative….

Abonnement 2 ans - Nez, la revue olfactiveEnfin, Nez est disponible à l’abonnement. Vous pouvez choisir de recevoir les 2 prochains numéro, celui donc d’octobre 2016 et celui d’avril 2017… ou si vous êtes ambitieux, vous pouvez signer pour 2 ans et pousser jusqu’à octobre 2017 et avril 2018.. . Comme cela, ça sera fait, et vous n’aurez plus trop à y penser.

Quant au numéro 1, il est également disponible. Nous serons ravitaillé mi-juillet.

Pour vous abonner ou acheter le numéro 1, rendez-vous sur le Shop Auparfum et laissez-vous guider !

Sachez également que le thème du dossier central de notre numéro 2 sera consacré au propre et au sale. Nous y croiserons ceux qui pratiquent ces métiers confrontés à la mort, nous découvrirons à quoi sert l’odeurs du sang tout en flirtant avec les effluves du mimosa. Nous vous parlerons cinéma avec Wes Anderson, nous nous entretiendrons avec Jean-Claude Ellena et vous emmènerons en balade dans le métro parisien.

Pour faire bonne mesure, nous ferons un tour du côté de Grasse et de la rose Centifolia. Côté histoire, nous plongerons dans la parfumerie des années 90 et dans la Fougère d’Houbigant. Et, toujours au rendez-vous, nos critiques vous proposeront une sélection impitoyable de 30 nouveautés parfum.

Les événements Nez

Le 25 mai dernier, Eléonore de Bonneval a animé pour Nez une table ronde passionnante autour des odeurs du numérique. Vous pouvez retrouver en vidéo l’intégralité de cette discussion sur le site de la Gaité Lyrique. A ne pas rater !

Le 16 juin débute le salon Alternative Fragrance & Beauty. Si vous y passez, faites un tour du côté du stand “lifestyle” que nous partagerons avec l’agence Aesthete, qui y présentera son beau projet J.U.S., le parfum Open Source.

Ce projet a été mis en oeuvre avec la participation Céline Ellena, que vous retrouverez également pour notre conférence Smell Talks, aux côtés de Delphine de Swardt et d’Hirac Gurden. Cette rencontre clôturera le salon, à l’issue de la journée grand public du 18 juin.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur la page de notre événement Facebook. Nous espérons vous y voir nombreux pour cette prise de parole originale… si, si, promis !

 

Nez est en vente sur le Shop Auparfum

Nez est en vente !! Voilà, c’est réel, bientôt tangible. Nez est en vente et plus important : vous pourrez bientôt lire Nez.

Nez est en vente !! Voilà, c’est réel, bientôt tangible. Nez est en vente et, plus important : vous pourrez bientôt lire Nez. L’idée n’est pas juste d’en parler.

Le crowdfunding est fini. S’est très bien fini même, puisque nous avons atteint et dépassé notre objectif de 20 000 euros pour flirter avec les sommets : nos nombreux contributeurs (près de 5 centaines !) nous ont permis d’atteindre 25 001 € et de donner vie au projet.

Mais ce financement participatif n’est qu’une étape et nous entamons la seconde, puisque Nez est désormais disponible sur le Shop AuparfumC’est la nouvelle du jour.

Ah, non, il y a une autre nouvelle. Voici la couverture ! Qu’en pensez-vous ? (Soyez gentils hein ?). Prochaine étape, la sortie en librairie, le 14 avril.

Couverture-NEZ-1-detoure-1000

Pour finir, nous allons écrire ici l’un des mots les plus fréquents dans les commentaires du crowdfunding et sur nos réseaux sociaux, qui pourrait être notre slogan provisoire : HÂTE ! 

Voilà. Continuez de nous suivre, il va se passer encore plein de choses dans les semaines et mois à venir.

Et puis… dans 6 mois, il y aura le numéro 2 !

20 000 euros ! Objectif atteint, merci à tous… et allons plus loin !

L’objectif de 20 000 euros fixé pour notre crowdfunding a été atteint. En route vers l’étape suivante : 25 000 euros !

30 jours, c’est le temps qu’il aura fallu pour atteindre les 20 000 euros d’objectif. Grâce à nos 385 contributeurs, NEZ va voir le jour dans des conditions optimales ! Nous tenons à tous vous remercier, ainsi que tous les partenaires grâce à qui ce financement a pu être un succès.

champagne-celebration-gif

20 000 euros en 30 jours…. et qu’allons-nous pouvoir réussir dans les 15 jours restants ?

Rappelons-le, ce crowdfunding est aussi l’occasion tout simplement d’acheter NEZ avant la date officielle de sortie (14 avril), et sans aucun frais de port. Donc ce serait dommage de se priver.

Si en outre vous laissez libre court à votre générosité, et que vous contribuez au-delà des 20 euros que coûtent notre revue, ces fonds complémentaires nous serviront à payer le développement nécessaire à un site qui proposera plus de contenus inédits, tout au long de l’année, ainsi qu’une boutique en ligne, un agenda des événements consacrés à l’olfaction et au parfum, l’annuaire du parfum…

Prochaine étape : 25 000 euros !

Pourquoi ne pas être ambitieux ? Lorsque nous avons mis en ligne notre projet, nous étions à la fois confiants et angoissés : “20 000 euros ? Y arriverez-vous ? Il faudra réunir au moins 400 contributeurs, puisque la moyenne de don est de 50 euros. 400 personnes qui croient assez en votre projet pour le financer.” Eh bien, nous les avons finalement trouvés, et il en a même fallu un peu moins.

Il ne manque donc plus que 100 personnes pour atteindre ce nouveau palier de 25 000 euros.Vous calculez bien !

N’hésitez pas à diffuser, partager, recommander notre projet autour de vous et vous verrez que vos amis et votre famille vous seront éternellement reconnaissants d’avoir contribué à leur culture olfactive !

Le crowdfunding de NEZ, c’est par ici !

What do you flair, les portraits olfactifs par Sarah Bouasse

Sarah est journaliste et blogueuse. Elle écrit sur le parfum et propose sur Flair, depuis près de 4 ans, une rubrique originale intitulée What do you flair.

Sarah est journaliste et blogueuse. Elle écrit sur le parfum et propose sur  Flair, depuis près de 4 ans, une rubrique originale intitulée What do you flair. Elle y tire le portrait olfactif de gens normaux et extraordinaires, qui aiment les odeurs et les parfums.

Nous vous invitons à découvrir le What do you flair #35 consacré à Delphine de Swardt, qui a contribué au premier numéro de NEZ.

…  Ah ! Et Sarah est aussi l’indispensable rédactrice en chef adjointe de NEZ, votre revue olfactive !

Delphine de Swardt
©Sarah Bouasse

 

Si loin, si proche : NEZ a atteint 65% de l’objectif fixé pour son crowdfunding !

Plus que 28 jours pour atteindre notre objectif de 20 000 euros. Nous comptons sur vous !

couv-twitter-crowdfunding

Il vous reste 28 jours, soit un cycle lunaire, pour participer à notre crowdfunding. Pourquoi participer ? Les raisons sont innombrables !

Tout d’abord, en contribuant, vous nous aiderez à atteindre l’objectif ambitieux que nous nous sommes fixé : collecter 20 000 euros pour permettre la naissance de la première revue olfactive. Nous vous rappelons, sans vouloir générer chez vous des bouffées d’angoisse, que si nous ne parvenons pas à ce montant, nous ne toucherons rien ! Ce serait bien triste d’autant que nous avons déjà parcouru 65% du chemin, soit 12973 euros, grâce à 253 contributeurs.

En participant, à partir de 20 euros, vous ferez un acte d’achat plutôt malin, car vous ne paierez pas de frais de port et vous verrez de surcroît votre nom imprimé dans le premier numéro (ou le second, si vous le faites après le 24 février).

Et si dans un élan de folie incontrôlée, vous souhaitez donner plus, vous pourrez gagner une place ou un DVD pour le film L’Odorat (à partir de 35 €) ou l’un des ouvrages consacrés au parfum et à l’olfaction proposés par nos partenaires (à partir de 70 €) : 100 questions sur le parfum, de Béatrice Boisserie ; Le Guide de l’odorat, de Patty Canac ; Le Parfum : une histoire intime, de Denyse Beaulieu ; La Fabrique du Parfum – Naissance d’une industrie de luxe, d’Eugénie Briot ; Les parfums du vin : Sentir et comprendre le vin, de Richard Pfister – Faut-il sentir bon pour séduire ? – 120 clés pour mieux comprendre l’odorat, de Roland Salesse.

Evidemment, nous ne saurions trop vous recommander les paliers 500 et 1000 euros. Imaginez ! Pour cet ultime montant, vous bénéficierez d’un abonnement à vie. C’est long, une vie ! Et nous chanterons vos louanges pendant notre soirée de lancement !

La dernière raison ? Vous profiterez de 144 pages de lecture sur l’olfaction et le parfum dans votre boîte aux lettres dès le 14 avril prochain. Et ça, ça n’arrive pas tous les jours. Grâce à vous, pourtant, cela pourra arriver dans moins de deux mois… et se renouveler tous les 6 mois par la suite !

Merci à tous ceux qui ont déjà participé et par avance merci à tous ceux qui participeront, et feront tourner l’information !

Je participe au crowdfunding

Participez à notre crowdfunding !

La première revue olfactive francophone a besoin de votre aide ! Soutenez notre campagne de financement participatif.

Nous l’avions annoncé il y a quelque temps et c’est désormais réalité : la vente de NEZ est  lancée, à travers une opération de financement participatif !

Vous pouvez dès maintenant accéder à notre opération de crowdfunding, sur la plate-forme KissKissBankBank. Celle-ci vise à financer notre premier numéro à paraître en librairie et dans des parfumeries de niche le 14 avril prochain.

J’achète et je soutiens NEZ 

 

Nez Kisskissbankbank

Le site “Nez, la revue” est en ligne !

Le site de NEZ vient de voir le jour. Profitez-en bien !

wide angle picture of donkey in Dolomites

Nous nous étions promis de ne pas faire de jeux de mots sur Nez… mais là, il s’agit d’une image. Ca ne compte pas vraiment.

Alors voilà, notre site est en ligne. Si ça ne vous semble pas une information extraordinaire, elle l’est pour nous. C’est un pas supplémentaire vers la date fatidique du 14 avril, jour de la sortie de NEZ en libraries.

En attendant, n’hésitez pas à vous inscrire à nos alertes mail, pour vous tenir au courant de la parution de nos actus. Nous y parlerons olfaction et parfum bien sûr. Vous pouvez jeter un oeil également à notre annuaire du parfum et de l’olfaction, ainsi qu’à l’agenda des événements… olfaction et parfum !

Bonne balade…

EAN 9782370630445

Mon nom est NEZ.
Mon EAN est 9782370630445.

Nez - EAN - barcode

Nez est aussi un lieu d’apprentissage… Et pourquoi pas apprendre comment fonctionne un EAN ?

Chez NEZ, en tout cas, ça nous a fascinés. Mais comme ça n’entre pas dans le domaine d’expertise de notre revue, nous vous livrons ici cette mirobolante découverte. Faites-en bon usage !

Le code EAN (European Article Numbering) est un code-barres utilisé par le commerce et l’industrie conformément aux spécifications d’EAN International, organisme aujourd’hui remplacé par GS1 (pour Global Standards 1, organisme mondial actif dans le domaine de la normalisation des méthodes de codage utilisées dans la chaîne logistique).

Le dernier chiffre d’un code EAN 13 est toujours une clé de contrôle (check digit), calculée à partir des douze premiers chiffres, par leurs sommes et produit modulo 104. Ce 13e chiffre peut être calculé en sachant qu’il représente le complément à 10 du chiffre des unités d’un nombre dont le calcul est le suivant :

  • trois fois la somme des chiffres de rang pair (en partant du second) de gauche à droite,
  • augmentée de la somme des chiffres de rang impair (en partant du premier) de gauche à droite.

(Extrait de  : Code-barres EAN sur Wikipédia)

Et voilà comment on applique la chose à NEZ :

978237063044X

_7_2_7_6_0_4 → somme : 26
9_8_3_0_3_4_ → somme : 27

3*26+27 = 105 dont le chiffre des unités est 5.
10-5= 5 est donc la « clé » de ce code-barres.

Voilà, vous savez tout : l’EAN de NEZ est donc 9782370630445