Jeanne Doré & Dominique Brunel

Milieu des années 2000

Dominique n’a jamais trop su choisir ses parfums, il achète ce qu’on lui dit d’acheter et trouve que ça sent ce qu’on lui dit ce que ça sent.

Jeanne, quant à elle, trouve qu’on ne parle assez de parfum dans les médias, du moins pas avec un regard suffisamment indépendant.

Et puis, un beau jour du milieu des années 2000 (une autre façon de dire 2005), Jeanne parle à Dominique de l’idée d’écrire des critiques de parfums. A peine a-t-elle envoyé son mail qu’elle reçoit une réponse : « J’ai acheté le nom de domaine ! www.EauParfum.com n’est pas libre. Donc, ça s’appellera www.auparfum.com ». On a eu chaud.

Dominique a toujours aimé acheter des noms de domaine, il aurait pu en faire son métier. Et puis surtout il se dit : « Chouette, je vais enfin avoir de vrais conseils parfums.»  Jeanne, elle, pense : « Je me demande s’il va comprendre de quoi on parle. »

 

Milieu des années 2010

Dominique ne va plus trop dans les parfumeries, sauf quand il y est invité. Il reçoit les parfums à son bureau, par coursier. Il ne demande plus conseil. Maintenant, il fait semblant d’avoir un avis. Il ne dupe pas grand monde pour autant.

Jeanne a écrit un millier d’articles. On ne parle toujours (presque) pas de parfum dans les médias dits traditionnels. Mais elle s’est obstinée. Et au fil des ans, d’autres rédacteurs l’ont rejointe, pour des contributions plus ou moins régulières.

Et puis un jour, Dominique et Jeanne  se sont dit : 

« Ca y est. Nos lecteurs sont à point. Ils sont prêts pour du papier !
– AH ? et nous aussi ?!?
– Pas vraiment. Mais faisons-le quand même. On verra bien ! »

Et Dominique acheta le nom de domaine : www.nez-larevue.fr

(il n’avait pas vu que www.EauNez.com était libre… on a eu chaud)

5 thoughts on “Jeanne Doré & Dominique Brunel”

  1. Première revue? C’est oublier la superbe revue ” l’un des sens ” réalisée par Sylvie de chiree ( qui fut une tres grande plume parfums dans la presse féminine ) et Brigitte horlin. Un peu de modestie ne nuit pas….

  2. Enfin, une revue qui va vous aider à vous évaporer dans les effluves du luxe et de l’imaginaire !
    Vous allez côtoyer votre Divin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *