The Art and Olfaction Awards 2017, les finalistes

Crée en 2014 sous l’impulsion de The Institute d’Art and Olfaction, basé à Los Angeles, The Art and Olfaction Awards est une compétition internationale annuelle qui, selon le souhait de la fondatrice Saskia Wilson-Brown, a pour but de contribuer à la visibilité d’une parfumerie hors des sentiers battus et ainsi offrir une représentation diversifiée de cette industrie.

 

La liste des finalistes de l’édition 2017 a été révélée lors du salon Esxence à Milan. Ce concours convoque une participation plurielle venant tout aussi bien de petites maisons de niche indépendantes que de grandes maisons et dont sa singularité est d’offrir, notamment, la possibilité de présenter un projet expérimental où l’odorat est la raison première de la création artistique.

Il s’agit célébrer « les créations les plus extraordinaires », où l’originalité et une composition détonante, venant perturber ou réinterpréter les représentations odorantes que nous pouvons avoir, semblent être les maîtres mots du principe de sélection de cet événement.

Dans ce concours, prime la recherche d’une performance moderne de la parfumerie, c’est-à-dire au sens d’un spectacle odorant et qui ne soit pas là un simple discours destiné à la promotion et la commercialisation.

Le lien avec l’intention première du parfumeur et le contraste ou concordance avec la création parfumée apparaît comme un facteur déterminant dans l’évaluation des différents participants.

L’occasion de découvertes de marques nouvelles venant aussi bien du vieux continent que du nouveau en passant par l’Australie ou encore la Thaïlande, est synonyme de réjouissance pour tout amateur de parfums.

Voici la liste complète des finalistes répartis dans trois trois catégories :

  • « artisan » faisant référence à une création entièrement réalisée par les participants
  • « indépendant » ceux ayant eu recours à l’expertise d’un nez
  • et enfin le projet expérimental  « Sadakichi Award »

 

Catégorie Artisan

Baraonda, Nasomatto (Pays-Bas)

Bruise Violet, Sixteen92 (USA)

Ceremony, Mirus Fine Fragrance (USA)

Fatih Sultan Mehmed, Fort and Manlé Parfum (Australie)

Limestone, Thorn & Bloom (USA)

Liquorice Vetiver, SP Parfums (Allemagne)

Mélodie de l’Amour, Parfums Dusita (France)

Onycha, DSH Perfumes (USA)

Rosuerrier, Pryn Parfum (Thaïlande)

Saffron, Aether Arts Perfume (USA)

Vanilla and the Sea, Phoenix Botanicals (USA)

 

Catégorie Indépendant

Absolue d’Osmanthe, Perris Monte Carlo (Monaco)

Altruist, J.F. Schwarzlose Berlin

Anti Anti, Atelier PMP (Allemagne)

Belle de jour, Eris Parfums (USA)

Civet, Zoologist (Canada)

Close Up, Olfactive Studio (France)

Lankaran Forest, Maria Candida Gentile Maitre Parfumeur (Italie)

Maître Chausseur, Extrait D’Atelier (Italie)

Romanza, Masque Milano (Italy)

Fathom V, BeauFort London (Royaume-Uni)

Stones, Atelier de Geste (USA)

 

Projet expérimental

« The Smell of Data » par Leanne Wijnsma, une proposition de diffusion d’odeurs quand l’intimité de vos données numériques est menacée

« Is This Mankind » de Peter de Cupere, une réflexion sur l’odeur de nos chevelures et de la mémoire olfactive de l’expérience concentrationnaire

« Paradise Paradoxe » d’Elodie Pong

« Osmodrama berlin / Smeller 2.0 » de Wolfgang Georgsdorf

« The Feelies: Multisensory Storytelling – Amazon » de Grace Boyle

 

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 6 mai au Silent Green Kulturquartier à Berlin. 

 

Site officiel des Art and Olfaction Awards : http://www.artandolfactionawards.org/

Le comité de sélection selon les différentes catégories : http://www.artandolfactionawards.org/judges/

Présentation officielle de l’Institute for Art and Olfaction : http://artandolfaction.com/about/

Une brève présentation de certains des finalistes sentis lors du salon Esxence : http://www.auparfum.com/esxence-2017-que-faut-il-en-retenir,3601

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *