“Le nez des designers” : Noé Duchaufour-Lawrance, architecte, designer et sculpteur

Pour le quatrième numéro de Nez, la revue olfactive, Pascale Caussat a demandé à des designers de partager avec nous leurs souvenirs et leurs références olfactives… Et elle a eu la chance de récolter de nombreuses réponses.

Faute d’avoir pu toutes les publier dans les pages consacrées à cette rubrique dans la revue papier (p.9-11), nous leur dédions ici un espace qui vous offrira, nous l’espérons, un prolongement agréable à la lecture du “Nez des designers”.

C’est Noé Duchaufour-Lawrance qui inaugure cette nouvelle série sur “Le nez des designers”.

© Radio France / Vincent Josse

De l’architecture de restaurants et d’aéroports, au design de mobilier et de luminaires, en passant par le dessin de flacons de parfums Paco Rabanne (One Million et Lady Million), Noé Duchafour-Lawrance, architecte designer et sculpteur, s’impose dans le milieu artistique par des réalisations hors normes et diverses.

 

 

– Ton premier souvenir olfactif ?

La menthe sauvage écrasée sous les pneus de la 2CV de ma mère quand elle se garait devant la maison.

-Un parfum qui a marqué ta vie ?

Loulou de Cacharel, une amourette de jeunesse en mettait, ça me bouleversait.

-Une odeur dont tu ne peux pas te passer ?

L’air marin iodé.

-Un lieu dans le monde dont tu aimes particulièrement l’odeur ?

N’importe où en bord de mer.

-Si tes créations avaient une odeur, que sentiraient-elles ?

L’iode puis le bitume après une pluie d’orage.

-En tant que designer, que représente le parfum pour toi ?

Le parfum c’est notre mémoire, il prolonge nos sens, c’est un complément d’objet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *